L'exploitation illégale des forêts

L'exploitation illégale des forêts

Le terme « exploitation illégale des forêts » est souvent utilisé pour faire référence aux pratiques illicites liées à la récolte, à la transformation et aux échanges commerciaux de bois et de produits dérivés du bois. On parle d'exploitation illégale des forêts et de commerce de bois illégal lorsque les lois nationales ou infranationales sont transgressées à un point ou un autre de la chaîne d'approvisionnement, par exemple : l'abattage avec un permis acquis par des moyens illicites ou dans des zones protégées, le non-respect des quotas de récolte, la transformation de grumes sans les permis nécessaires, le non-paiement des impôts ou encore l'exportation de produits sans paiement des taxes d'exportation. L'exploitation illégale des forêts peut aussi être liée à la conversion illégale des forêts, c'est-à-dire le défrichage de forêts naturelles pour d'autres utilisations des terres, notamment l'agriculture, les infrastructures et l'exploitation minière. 

Les causes d'exploitation illégale des forêts sont diverses mais elle est souvent le symptôme de problèmes de gouvernance plus généraux : législation inappropriée, faiblesse des institutions, manque de clarté des droits de tenure forestière, corruption et manque de mise en application de la législation.

Les effets socio-économiques et environnementaux de l'exploitation illégale des forêts et du commerce de bois illégal varient considérablement selon le type d'activité illicite et son ampleur. Il peut s'agir d'infractions à l'échelle industrielle ou de petites transgressions dont les effets sont minimes ou très localisés. Le type d'illégalité est lui aussi significatif. Par exemple, les violations des règles de récolte auront un impact direct sur l'environnement tandis que les effets des infractions financières de gravité moyenne se répercuteront sur les recettes du secteur et sur sa gestion globale. Il est à noter qu'illégalité et non-viabilité ne sont pas synonymes : les pratiques illégales peuvent être viables et inversement. L'exploitation illégale des forêts peut aussi être un élément important des moyens d'existences de certaines communautés rurales.

La  complexité du problème, qu'il s'agisse des causes ou des effets, rend impossible toute solution simple à l'exploitation illégale des forêts. Les efforts axés uniquement sur la mise en application de la législation peuvent renforcer des réseaux corrompus ou aggraver la pauvreté de certains utilisateurs des forêts. Réduire l'exploitation illégale des forêts de manière équitable demande plutôt des démarches multidimensionnelles, adaptées à chaque contexte.