Cambodge

Cambodge

Plus de la moitié de la surface terrestre du Cambodge est couverte de forêts, dont près d'un tiers font partie d'aires protégées et 3 % seulement sont des forêts primaires. La dégradation d'un grand nombre des forêts cambodgiennes remonte au conflit du Viêt Nam à la fin des années 1960 ; le déboisement continue depuis. Le pays enregistre un taux annuel de déboisement de 1,3 % pour la période entre 2010 et 2015 (FAO, 2015).

L'exploitation illégale des forêts au Cambodge attira l'attention des médias internationaux en 2012, suite à l'assassinat d'un militant écologiste cambodgien qui enquêtait sur les activités illégales dans le secteur forestier du pays (BBC, 2012). Cette attention fut de nouveau éveillée en 2013, au moment de la publication par Global Witness des résultats de son enquête sur l'exploitation illégale des forêts et les évictions de communautés locales causées par l'allocation de concessions agricoles (Global Witness, 2013).

En 2013, les gouvernements cambodgien et thaïlandais ont signé un accord les engageant à accroître leur coopération dans la lutte contre le commerce de bois illégal entre leurs deux pays (Chatham House, 2014).